• En attendant demain ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                      " Les animaux chasseurs que nous nous plaisons à qualifier de sanguinaires ou de cruels ne déploient ni stratégie , ni plan d'agression à long terme . Ils n'éprouvent pas le besoin d'anéantir définitivement l'ennemi . Ils ne sont animés d'aucune haine . Ils ne sauraient se venger . Ils ne trouvent aucune joie ( autre qu'alimentaire ) dans le meurtre . Ils ne se satisfont pas de la souffrance des autres . Ils ne déclarent pas la guerre : les affrontements n'ont lieu que l'estomac vide ...et cessent quand  l'estomac est plein .

                       J'ai beau me creuser la cervelle : je ne parviens pas à discerner d'où nous sont venus ces sentiments , ces pulsions qu'on appelle la haine , la rancune , le racisme , le besoin de vengeance , de sadisme ou la fascination de la mort " .

                                                           Germain Mathelet  ( mars 1990 ) 


  • Commentaires

    6
    La crazy de touuua
    Jeudi 7 Novembre 2013 à 11:16

    ces images sont bien joulies ... ça met du baume au coeur de bon matin ...

    l'homme ne veut pas être pris  pour un animal et se dit plus intelligent  pourtant il est parfois plus féroce que le plus terrible des carnassiers !!!!

     

    Bisessssssssssssssssssssssssssss on se BIP BIP ?

    5
    Dimanche 5 Décembre 2010 à 21:46
    Norbert794

    Bonsoir. je ne connais pas non plus ces sentiments... c'est peut être pour ça que je me sens bien avec les oiseaux... lol Amitiés...

    4
    Dimanche 5 Décembre 2010 à 17:48
    LUZIFER

    Nous avons appris à faire du feu qui n'a pas totalement réchauffé nos coeurs ni vraiment éclairé...Mais nous pouvons aussi être de braves bêtes ....Bonne fin de dimanche au coin de la cheminée !

    3
    Dimanche 5 Décembre 2010 à 15:48

    et oui nos emblables st un assez piteux les animaux ne st pas calculateurs et j en passe heureusement un peu de douceur de ce monde de brutes j aime vrmt bcp tes articles kant à tibicine elle serait ravie ke tu passes la voir c une poetesse en effet et de surcroit chanteuse enfin de nbreux talents bisous Anita et au plaisir de te lire..

    2
    Samedi 4 Décembre 2010 à 22:50
    Le blog de Césarine

    Quelle vérité dans cette analyse, je suis toujours révoltée par cette cruauté dont l'homme "évolué" d'aujourd'hui fait preuve envers les animaux et envers ses semblables. La nature est cruelle sans doute, par nécessité, pour la survie...L'homme n'a pas ces circonstances atténuantes. Bises Anita.

    1
    Mercredi 1er Décembre 2010 à 22:43

    c'est le propre de l'homme!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :