•  

     

    Le Planetsolar est le plus grand bateau solaire existant au monde .

    Il est le premier catamaran fonctionnant à l'énergie solaire réalisant un tour du monde .

    Son fondateur et ses co-fondateurs veulent prouver qu'il existe d'autres alternatives de fonctionnement .

    La construction avait commencé en Allemagne en 2009 . Construit en fibres de carbone et nid d'abeilles en sandwich* de diverses densités selon la partie de la structure il a été baptisé Tûranor Planetsolar à sa mise à l'eau en mars 2010 (* structures semblables à des alvéoles d'abeilles d'où le nom et servant à renforcer la résistance d'un élément tout en garantissant une légèreté maximale ) .

    Longueur : 31m.

    Largeur : 16m.

    Hauteur : 7m.

    Poids : 95 T

    Surface des panneaux solaires : 537 M2.

    Vitesse moyenne : 8 kms/h.

    Vitesse de pointe : 9 kms/h.

    Équipage : 4 personnes.

    Autonomie : perpétuelle .

    ( à suivre )


    2 commentaires
  •  

    http://www.wiki2d.org/wp-content/uploads/2012/05/planetsolar.jpg


    1 commentaire
  •  

     

                                                  

     

    En hiver les balbuzards européens quittent les régions les plus au nord pour migrer vers l'Afrique du Sud et le désert Sub Saharien . Dans nos contrées on les voit donc d'avril à août .

     

    La parade nuptiale est vraiment spectaculaire . Servant à attirer une femelle ou à consolider les liens qui unissent le couple (qui reste uni pour la vie ) le mâle s'élève très haut ( 300m et plus ) en tenant un poisson dans ses redoutables serres pour bien le montrer à la femelle qu'il convoite ou veut continuer à séduire , fait un bref sur place pour faire son beau avant de plonger à vive allure vers sa dulcinée , ailes complètement fermées .

    Le nid est fait de branches sur un grand arbre , parfois mort , sur un pylône ou un promontoire . D'année en année il est consolidé et devient donc assez impressionnant .

     

    Entre avril et mai la femelle pond 3 oeufs d'un blanc crémeux tachetés de brun roux . Elle les couve durant 34 à 40 jours , les petits pouvant s'envoler 50 à 54 jours après leur éclosion . Se nourissant exclusivement de poissons capturés à la surface de l'eau (pesant entre150 à 350 gr ) il arrive que le balbuzard tente de sortir des poissons beaucoup plus gros ( plus de 1kg )  Mais la pêche au gros est parfois périlleuse pour ne pas dire mortelle , la proie entraînant le balbuzard sous l'eau où il se noie .

    Sa technique de pêche : pour repérer sa proie il s'élève de 10 /20 m au dessus de l'eau en vol stationnaire ou dérivant lentement puis il plonge serres ouvertes en avant . Sur le chemin du retour pour déguster son festin parfois durement acquis , il se fait attaquer par d'autres rapaces ou des corneilles moins téméraires et profiteurs .

     

    Pour celles et ceux qui veulent en savoir plus un excellent site : 

     

    http://domenicus.malleotus.free.fr/a/balbuzard_pecheur.htm

      ( aucune des photos de cet article n'est de moi mais j'espère pouvoir vous en mettre une du nid car j'ai repéré vers où Mon balbuzard de Mon lac niché . Encore faut il accéder pas trop loin ... )

     


    3 commentaires
  •  

     

                                                       taille : 55 à 69 cm

                                          envergure : entre 1,5 et 1,8 m 

                                          poids : entre 1,3 et 1,5 kgs

     

    Très peu fréquent en France puisqu'il a été la proie des pêcheurs mécontents de ce rival , de certains chasseurs aimant bien plomber tout ce qui bouge et aussi des collectionneurs d'oeufs il en reste principalement en Corse et dans quelques départements continentaux tentant depuis quelques années sa réintroduction .

    Très sensible aux pesticides il est aussi victime de la transformation fréquente des lacs d'eau douce , lieu où il vit , en base de loisirs .

    Noir brun sur le dessus son ventre et sa tête sont blancs avec des bandes sombres sur les côtés .

    Il a de longues serres et ses orteils sont hérissés de piquants orientables vers l'arrière pour mieux saisir ses proies .

    Lorsqu'il plane on le reconnaît aisément à ses ailes étroites et coudées , à sa tête bien ressortie et sa queue courte .

    Mouvements puissants , rapides lorsqu'il se déplace sa chute en piqué lorsqu'il pêche est impressionnante .

    ( à suivre )

    La photo n'est pas de moi .


    4 commentaires
  •  

    http://www.michelbury.com/images/Hirondelles_bicolores_vol_e.jpg

     

                                                                      Photo Michel Bury ( merci )

     

    Information comme ça pour passer le temps :

    touts les articles sur les hirondelles sont maintenant bien lisibles car j'ai changé la couleur . Bonne lecture et bon vol ...


    2 commentaires